Séoul mise sur l’économie du partage pour préserver ses ressources

La ville de Séoul mise sur l’économie du partage.

La capitale de la Corée du Sud entend convertir ses 10 millions d’habitants à la sharing economy. Son ambition ? Prévenir le gaspillage des ressources et réduire les dépenses des ménages sans pour autant faire une croix sur la consommation.

Outils, voiture, place de parking, jouets, vêtements, ici tout se partage. Avec une facilité déconcertante.

Pour lire l’article publié sur 18h39, cliquez ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *